Que roulez-vous

Que roulez-vous dans vos mystères,
          Dame Fortune ?
Vos humeurs changent dans le ciel
          Comme la lune…

En vain, j’essaie de vous complaire ;
          Vous me fuyez,
Vous restez sourde à mes prières
          Et sans pitié…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *