Eh ! Pourquoi retenir

Eh ! Pourquoi retenir
L’eau qui coule en son lit ?

Essaie donc d’attraper
Les oiseaux envolés !

Laisse au bord de la route
Le tracas, les cailloux…

Laisse le vent souffler
Et rouler la fortune,

Le présent trop pressé
Et les choses futures…

2 réflexions sur « Eh ! Pourquoi retenir »

  1. Profitons de chaque jour qui passe et sachons reconnaître tous ces petits bonheurs qui, mis bout à bout, nous aident à mieux vivre : un sourire, un oiseau qui chante, un écureuil qui croise votre route, l’éclat de rire d’un enfant, un merci…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *