Pour apaiser

Pour apaiser le mal d’amour,
Cueillez la fleur d’un souvenir :
Voyez faner durant le jour
Nos prétentions à l’infini…

Et que se perdent sans retour,
Au crépuscule cramoisi,
Les jalousies, les désirs fous,
Les douleurs vives, les soucis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *