4 pensées sur “Je fus séduit”

  1. La Séduction, premier chapitre de ce magnifique thème qu’est l’Amour.
    « Mon cœur fit l’étincelle… » Passons au second !

    1. Chère Josiane,

      Dans les rondeaux de Charles d’Orléans, la femme aimée ne porte jamais de prénom. Quand il ne se contente pas de la désigner par un pronom, notre poète l’appelle « ma dame ».
      S’il s’agit d’une personne réelle, gageons que ce n’est pas Marie de Clèves, son épouse d’alors. Celle-ci était de trente ans plus jeune que lui et il semble que leur couple, fruit d’un mariage politique, fût mal assorti.

  2. Quel beau poème ! « Oublie » pourquoi ? « Se perdre » peut-être pas ? Laissons-nous séduire et laissons le temps faire les choses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *