J’ai le teint glauque

J’ai le teint glauque et poussiéreux,
Le verbe lourd, les pensées lasses,

Et dans mon cœur un air boiteux
Râle et vrombit comme un bourdon ;

Mélancolique et dérisoire,
Je suis en peine d’horizon…

Une réflexion sur « J’ai le teint glauque »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *