J’ai beau chasser

J’ai beau chasser mes illusions,
J’ai beau garder un cœur d’enfant,
Les coups du sort et l’ennui crasse
Creusent ma tombe sans relâche…

Pourquoi, mon Dieu, tous ces tourments ?
Pourquoi se tordre d’affliction ?
Quand sonnera le jugement,
Il vous faudra rendre des comptes !

2 réflexions sur « J’ai beau chasser »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *